Actualité domotique et audio vidéo

Connected Home Over IP: La solution ultime d’interopérabilité?

Vous avez sans doute entendu parler de cette nouvelle initiative poussée par Google, Amazon, Apple et la Zigbee Alliance et qui s’appelle Connected Home Over IP. Non? C’est pourtant LA news qui fait du bruit en cette fin d’année 2019.

Si vous n’êtes pas au courant, voici le principe: le projet Connected Home Over IP est un nouveau groupe de travail qui prévoit de développer et de promouvoir l’adoption d’une nouvelle norme de connectivité sans redevance pour accroître la compatibilité entre les produits de maison intelligente, avec la sécurité comme principe fondamental de conception.

A la lecture de ceci, vous aurez sans doute une de ces réactions:

  • Génial, enfin un protocole commun et une norme pour connecter l’ensemble des objets d’une maison
  • Encore une initiative de plus qui risque d’être un coup d’épée dans l’eau…

Les 2 réactions sont compréhensibles. Mais pour vous faire une opinion, je vous propose de réfléchir à ces quelques points:

1- Avons nous besoin d’une nouvelle norme?

Il existe déjà quantité de normes. Soit des normes de fait, soit des normes auto-proclamées. De toute manière ce n’est pas parce qu’un fabricant décrète que c’est une norme, que ça le sera effectivement. Il y a des règles pour définir des normes. Et c’est bien souvent le marché lui même qui fait qu’un protocole finit par devenir une norme. Ne nous emballons donc pas sur cette nouvelle « norme » qui pour l’instant n’en est pas une.

Avons-nous donc besoin d’une nouvelle norme? Au regard de ce que je viens d’énoncer, pas forcément. Ce dont nous avons vraiment besoin pour simplifier l’inter-connexion des technologies existantes et à venir, c’est d’un standard d’interopérabilité.

Certes, Connected Home porté par rien de moins que 3 des grosses entreprises qui constituent les GAFA. Mais ça n’est pas pour autant une garantie de pérennité. Tous annoncent que les produis continueront à être maintenus. Mais qu’est ce qui nous le garanti?

2- Connected Home Over IP peut-il devenir ce standard?

C’est possible en effet. En tout cas les bases techniques sont là. Il sera basé sur IP, ce qui semble logique à l’heure actuelle. C’est déjà une bonne chose. De plus, il n’y a pas d’invention particulière concernant les couches basses. Le projet Connected Home sera présent uniquement sur la couche Application, ce qui veut dire que tout ce qui se trouve en dessous ne changera a priori pas. Ce sera uniquement sur la couche applicative qu’il faudra travailler pour se rendre interopérable.

L’autre intérêt que j’y vois est que Connected Home se basera entre autre sur Thread pour la couches Physique, qui est à mon sens une solution d’interopérabilité qui a un vrai avenir. Pour quelle raison? D’abord pour la liste des membres qui composent le groupe Thread, et ensuite pour les partenaires plus institutionnels. La deuxième raison est que les produits certifiés Thread sont garantis comme étant intéropérables (tiens ça me rappelle quelque chose), quelque soit le fabricant. Je vous invite à consulter le site Thread pour vous faire une idée plus précise.

Un autre avantage qui risque de pousser la solution est que ce sera de l’open-source. Ca le rendra beaucoup plus intégrable et facilitera la vie des développeurs et fabricants qui pourront sortir des produits « Works with », ou bien faire des mises à jour de produits existant.

3- Les freins éventuels?

Il y a depuis des années des initiatives nombreuses pour trouver un standard. Je citerai notamment EEbus dont j’ai parlé dans ce même blog déjà en 2015, Open Connectivity Foundation (Alljoyn), et j’en passe. Certains fabricants font partie d’ une ou plusieurs de ces alliances. Au final toutes ne finiront pas par s’imposer. Les fabricants distribuent leurs billes un peu partout pour que, si jamais un d’eux finit par devenir un standard, ils soient en première ligne sur le marché. C’est une stratégie qui se défend.

4- Faut-il s’emballer?

Au même titre que pour n’importe quelle innovation, une règle d’or est de ne pas s’emballer. Attendons de voir ce que ça va donner déjà fin 2020 quand l’open-source sera disponible. Voyons si ce qui est annoncé résistera à l’épreuve du temps.

Sur ces quelques réflexions, je vous souhaite une excellente fin d’années et vous invite à commenter pour partager vos opinions sur le sujet.

Articles similaires
  • Nouveau thermostat connecté Honeyw... Honeywell annonce aujourd’hui la disposition prochaine d’un thermostat connecté pour contrôler le chauffage dans les habitations. Certainement afin de concurrencer des offres comme le géant Nest ou de société françaises comme Netatmo ou Qivivo, Honeywell présent donc dorénavant sa solution. Le principe reste le même que chez les autres fabricants de thermostats connectés et permet, [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :