DMC France, Blog Domotique
Actualité domotique et audio vidéo

Automatisation des bâtiments et efficacité énergétique

Le constat

Le monde de la construction évolue année après année. Les nouvelles normes thermiques et celles qui vont émerger dans les années à venir, les engagements pris par les gouvernements aux # COP21 et # COP22 changeront également la situation. Dans les années à venir, les maisons et les bâtiments devront être passifs ou même de l’énergie positive pour répondre aux normes.

Même avec une conception architecturale optimale en termes de structure, d’isolation ou de matériaux, les bâtiments qui n’intégrent pas des systèmes d’automatisation efficaces ne permettront pas d’atteindre ces objectifs.

Systèmes d’automatisation?

Oui, et quand vous y réfléchissez un instant, cela semble logique. Sans automatisation, les consignes de température ou les modes de chauffage restent exactement le même jour et la même nuit que le bâtiment soit occupé ou non. Ceci est un exemple simple, mais il vous donne une idée du potentiel d’économie d’énergie d’une automatisation de bâtiment complète. Quelques exemples:

  • Modification des modes de chauffage selon les horaires pour les systèmes à forte inertie ou même présence pour les systèmes à faible inertie
  • Assujettir les éclairages à la présence, ainsi qu’à la luminosité naturelle
  • Automatiser les protections solaires pour apporter des calories naturellement en hiver, et se protéger de la chaleur en été
  • Régler les taux de ventilation des unités de traitement d’air en fonction de la présence, de l’humidité et du CO2

Mais pour être efficaces, ces systèmes d’automatisation doivent être « connectés ».

Connecté oui, mais surtout communicant

« Connecté » est un mot à la mode, et est souvent utilisé pour parler de tout ce qui est connecté à Internet. Mais ce n’est pas le fait de relier les systèmes qui les rend plus efficaces. Des systèmes d’automatisation tels que ceux mentionnés ci-dessus existent déjà dans de nombreux bâtiments, et sont principalement connectés. Le problème est qu’ils sont souvent indépendants les uns des autres. Par conséquent, les systèmes existants dans le même bâtiment ne communiquent pas entre eux. Comment cela affecte-t-il l’efficacité énergétique? Quelques exemples:

  • Nous avons parlé de l’éclairage qui est soumis à la luminosité. Pour améliorer encore le principe, un niveau de luminosité optimal peut être défini. A ce moment, le système ajustera la lumière artificielle à la présence d’une personne et à la luminosité reçue par les fenêtres. Si les stores sont une partie intégrante du système, ils peuvent participer au confort des utilisateurs en descendant si la lumière naturelle apportée dans la salle est trop grande.
  • Pour continuer sur cet exemple, les stores peuvent également contribuer au confort thermique en apportant une agréable chaleur naturelle en cas de soleil pendant l’hiver
  • Être capable de définir une valeur de consigne c’est bien, le système gère une température de confort efficacement et les utilisateurs se sentent presque bien. Presque? Oui, parce que le sentiment de confort vient non seulement de la température, mais aussi du niveau d’humidité et de ventilation. Par conséquent, couplé la gestion de la température à un système de ventilation permettra également d’augmenter le confort des occupants, tout en contribuant à leur santé. Il permettra également de gérer la destratification qui est synonyme non seulement d’inconfort, mais également de perte d’énergie.

Ce ne sont là que quelques exemples simples, et il existe encore de nombreuses façons d’accroître l’efficacité. Ce qui importe ici, ce n’est pas que les systèmes d’automatisation soient connectés mais plutôt communicants. Le fait qu’ils échangent des données les uns avec les autres et sont capables de les comprendre permet une synergie entre ces systèmes.


Source: training-knx.com

En plus d’être communicants, ces systèmes doivent également être ouverts et normalisés. Pourquoi? Afin que les opérateurs puissent assurer la durabilité de l’installation. En effet, équiper un bâtiment d’une ou plusieurs solutions propriétaires signifie être prisonnier d’un fabricant. Que se passerait-il si ce fabricant décide pour une raison ou une autre d’arrêter de commercialiser cette solution? L’opérateur se trouvera avec une solution pas du tout mise à jour, non entretenue, et sans aucun produit de remplacement en cas de panne.

Dans ce cas, quelle solution choisir? Une ou plusieurs des normes du marché: KNX, BACnet, Modbus, LON, Mbus. Tant de technologies non seulement compatibles entre elles, mais également interopérables. Et de plus, de nombreux fabricants utilisent ces normes dans leurs offres de produits.

Comment ça se passe dans la pratique?

Pour la conception technologique d’un bâtiment communicant, il faut avant tout avoir une réflexion en amont qui définira les souhaits du maître d’ouvrage et adaptera les solutions en conséquence. Ensuite, une collaboration avec les différents bureaux d’études permettra de définir une solution globale.

En pratique, qu’est-ce que cela veut dire? Cela signifie qu’un lot de gestion technique des bâtiments qui coordonne les autres lots et qui valide les solutions proposées par les différentes parties prenantes devrait éventuellement être imposé aux équipes en phase de réflexion / conception.

L’avenir

Dans les années à venir, les villes intelligentes se développeront, apportant encore plus de données qui serviront à optimiser non seulement l’énergie dans les bâtiments, mais aussi dans les villes entières. C’est déjà le cas dans certaines villes du monde.

Les #smartgrids sont également en développement dans le monde entier. Le principe est de rendre les réseaux électriques plus intelligents. Ainsi, la distribution de l’énergie peut être optimisée et redistribuée. Je vous encourage à lire cet article sur le sujet: http://www.training-knx.com/vers-des-villes-intelligentes-les-smart-cities/

Articles similaires
  • New! Comprendre la performance énergétique avec #... On parle souvent de #performance énergétique sur le blog. C’est un sujet qui non seulement nous passionne mais c’est aussi ce qui fait le vrai intérêt de notre métier, de la GTB, et de la domotique en général. C’est d’ailleurs ce qui intéresse en priorité nos clients. Mais ce ne sont pas ces facteurs seulement [...]
  • Gestion d’énergie multi-si... Après avoir parlé de l’intérêt de l’automatisation dans l’efficacité énergétique et de l’outil permettant de logger et afficher les données, nous allons vous présenter aujourd’hui une gestion multi-site des données énergétiques. A quoi ça sert? L’utilité d’une gestion multi-site est facile à comprendre si on se place dans le cas d’entreprises possédant des succursales dans [...]
  • Log, Store & Graph par Plugis, l’outil ultime de traitement des donn... Dans nos différents métiers nous avons des quantités de données à traiter, et en particulier quand on fait de la domotique. On utilise des données de température, de consommation énergétique, d’humidité, des alarmes de toutes sortes, etc… Cette quantité de données, qui peut très vite se révéler importante en fonction des projets sur lesquels on [...]
  • Solutions d’économies d’énergie dans les hôt... Les hôtels se révèlent être très souvent des gouffres énergétiques pour leur propriétaires. Une grande partie de ces consommations excessives proviennent des chambres des clients. Ils rentrent de la plage et ont très chaud, donc mettent en route la clim, mais une fois que la température est descendue, il fait alors trop frais et au [...]
  • Cinq conseils pour faire de votre logement une maison intellige... Par Sam Woodward, Customer Education Leader, Europe and Africa at Lutron Electronics Les technologies intelligentes, désormais associées aux appareils mobiles, se sont rapidement imposées dans nos maisons. Selon Gartner, les maisons et les bâtiments intelligents représenteront près de la moitié (45 %) de l’utilisation d’objets connectés en 2015, une proportion qui devrait même atteindre 81 % d’ici 2020 [...]

4 Commentaires

1 Ping/Trackback

  1. Agnano J-M Agnano J-M
    10 janvier 2017    

    Bonjour Christophe,
    Comme d’habitude, tu résumes très bien la situation du terrain et il te faudra un fameux courage pour arriver à convaincre les protagonistes du bien -fondé d’un système ouvert et communicant.
    Pour le moment le lobbying de ce marché ne jure que par les objets connectés et va jusqu’à faire fi de la domotique !!!
    Lors du dernier CES, Legrand se dirige plus vers les objets connectés que vers une domotique ouverte et le clame sur tous les toits !!!
    Bonne année 2017 et surtout bon courage !!!

    • 10 janvier 2017    

      Bonjour Jean Marc,
      Je ne désespère pas, sinon j’aurais abandonné le métier depuis longtemps. J’espère que ce nouvel outil que je suis en train de préparer m’aidera ainsi que les autres intégrateurs à un peu plus faire connaître les solutions fiables et pérennes que nous préconisons depuis des années.
      En ce qui concerne Legrand, libre à cette entreprise de faire ses choix, mais je pense que le choix des objets connectés, s’il s’adapte à la rigueur à l’habitat avec les contraintes que nous connaissons, ne s’adapte pas du tout au marché du tertiaire ou de l’industrie.
      Au plaisir de te voir un de ces jours.

  2. […] Et il sera très difficile, voire impossible d’atteindre ces objectifs sans un minimum d’automatisation des […]

  3. 7 avril 2017    

    Une solution logicielle innovante reposant sur la plate-forme d’automatisation du batiment KNX d’ABB ameliore l’efficacite energetique et transforme les bureaux de Microsoft au Danemark en batiment intelligent. Des fonctions de commande sophistiquees interviennent en accord avec le rythme naturel de la journee.

  1. New! Comprendre la performance énergétique avec #KNX – Domoconcept, Blog Domotique on 15 février 2017 at 11 h 12 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre nouveau livre disponible

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle

Bonjour à tous,
Je rencontre un énorme problème avec les enceintes google home, j'ai installé et configuré une passerelle TJA560 de chez HAGER ainsi que configurer les éléments IFTTT pour donner des phrases que mon client dira pour commander son système KNX.
Un problème reste toujours un casse tête, quand je check c'est bien validé, rien ne se passe, je vérifie l'activité IFTTT et me dit qu'il y a une erreur, ensuite test avec l'une des 4 enceintes, elle me répond que je n'ai pas configurer dans les commandes de la maison.

Est ce que quelqu'un aurait déjà eu ce genre de problème?
Je retourne dans 1 semaine voir mon client, alors je prend un max de solutions pour préparer mon intervention
Merci d'avance
... See MoreSee Less

View on Facebook

Pas trouvé de solution...
Pompe de 400w connectée à un chauffe-piscine solaire (un tapis sur le toit) : minuteur programmable (ici, mis de 9h à 14h)
Panneaux solaires de +-2100W/h crête connectés sur MyEnlighten.
Dans l'idéal : je cherche un minuteur à mettre dans l'espace piscine (avec le filtre et la pompe) qui pourrait être déclenché si MyEnlighten détecte par ex. + de 1200Wh instantané (parce que si il n'y a pas de soleil c'est la double peine : la pompe de 400w tourne pour rien et en plus l'électricité est prise sur le réseau).
Moins idéal mais acceptable : le minuteur (via courant en ligne vu que l'espace piscine est au fond du jardin, pas de Wifi), gérable par smartphone en fonction de la météo?

Si vous avez des suggestions de produit, je suis preneur.
... See MoreSee Less

View on Facebook

Pour ceux qui font de l'ETS 5 et petite maj ce jour ;) ... See MoreSee Less

View on Facebook
%d blogueurs aiment cette page :